Nous utilisons des cookies dans le but d’améliorer notre site. Nous utilisons un script PIWIK Analytics pour ces cookies de performance. Pour plus d’information, vous pouvez vous référer à la rubrique Politique de confidentialité et Condition d’utilisation pour savoir comment modifier les paramètres de l'analyse Internet par PIWIK (par exemple, désactiver les cookies / opt-out).

D'accord

;

Comprendre la Douleur

LA DOULEUR CHRONIQUE

QU'EST-CE QUE LA DOULEUR CHRONIQUE ? DÉFINITION ET SYMPTÔMES FRÉQUENTS

QU'EST-CE QUE LA DOULEUR CHRONIQUE ?

La douleur chronique est définie comme une douleur qui dure ou réapparaît pendant plus de trois mois." (OMS, 2019). Elle est classée en deux catégories : douleurs primaires et douleurs secondaires.

La douleur chronique primaire est considérée comme une maladie en soi. Elle est caractérisée par une incapacité (invalidité) ou une détresse émotionnelle et ne s'explique pas mieux par un autre diagnostic de douleur chronique. La douleur chronique secondaire est un symptôme d'une maladie sous-jacente.

La douleur chronique (douleur de longue durée) est une douleur qui se prolonge dans le temps. Cependant elle peut exister après la guérison d'une lésion ou d'une maladie et elle n'a alors plus d'utilité. Le corps signale de manière erronée au cerveau qu'il y a une douleur alors qu'en réalité il n'y a plus de lésion présente. La douleur chronique implique souvent des composantes nociceptives et neuropathiques. La lombalgie, qui présente souvent une composante nociceptive et neuropathique, est une exemple de cette association.

La douleur chronique est une affection/maladie de longue durée. Cependant, comme d'autres affections chroniques, elle peut être prise en charge et contrôlée à l'aide d’un traitement adéquat, comme par exemple des traitements médicamenteux et non-médicamenteux ainsi qu’un changement de mode de vie. Parmi les exemples d'affections pour lesquelles une douleur chronique peut se développer, on peut citer l'arthrose et le diabète.

QUELLES PEUVENT ÊTRE LES CAUSES D’UNE DOULEUR CHRONIQUE ?

La douleur chronique peut être causée par de nombreux facteurs. Les affections associées au vieillissement normal touchent souvent les os et les articulations provoquant une douleur chronique (par exemple l'arthrose). D'autres causes fréquentes sont des lésions nerveuses (qui provoquent une douleur neuropathique). De plus, certains types de douleurs chroniques peuvent avoir des causes multiples. Les lombalgies, par exemple, peuvent être provoquées par plusieurs facteurs : blessure, mauvaise posture, mouvements inadéquats pour soulever ou porter de lourds objets, être en surpoids, avoir une prédisposition génétique comme une courbure de la colonne vertébrale, dormir sur un mauvais matelas et/ou vieillissement normal de la colonne vertébrale.

De nombreuses maladies ou affections chroniques peuvent également provoquer une douleur chronique. On peut citer la polyarthrite rhumatoïde, le diabète, le cancer, la sclérose en plaques, la fibromyalgie, le zona ou encore le SIDA qui peuvent provoquer des douleurs neuropathiques.

Cependant, dans de nombreux cas, l'origine de la douleur chronique peut être un problème très complexe. De plus, alors qu’elle a débuté par une lésion ou une maladie, la douleur chronique peut revêtir une dimension psychologique même après la guérison du problème physique.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE LA DOULEUR CHRONIQUE ?

Les symptômes de la douleur chronique peuvent aussi inclure de la fatigue, des troubles du sommeil et une sensation d'inconfort, d'endolorissement, d'oppression ou de raideur. Les patients atteints de douleur chronique peuvent la décrire en utilisant des termes tels qu' « élancements », « brûlures », ou « décharges électriques ».

COMMENT LA DOULEUR CHRONIQUE EST-ELLE
DIAGNOSTIQUÉE ?

La cause d’une douleur chronique est souvent difficile à diagnostiquer, pouvant entraîner une prise en charge inadaptée, et ce, pendant de nombreux mois voire des années.

Un diagnostic correct et précoce est essentiel pour trouver le traitement adéquat et soulager les symptômes de la douleur chronique. Il est donc important que les patients décrivent leurs symptômes de la manière la plus précise possible afin de faciliter l'identification des mécanismes expliquant leur affection douloureuse. Dans le cadre de cette démarche diagnostique, le médecin effectuera un examen physique et posera des questions sur les symptômes et les antécédents médicaux. Le médecin pourra également évaluer l'intensité de la douleur (échelle de douleur), sa durée, sa fréquence ainsi que d'autres éléments de la vie quotidienne pouvant influencer cette douleur.

QUE PEUVENT FAIRE LES PATIENTS ?

Il existe plusieurs options de prise en charge de la douleur chronique. Mais en premier il est important d'agir. Si vous souffrez d'une douleur persistant depuis plus d'un mois, nous vous conseillons de compléter le « questionnaire sur ma douleur », d’imprimer les résultats et de consulter votre médecin.

En outre, le Journal de bord de la douleur peut être utilisé pour aider à documenter et à suivre l'état de la douleur d'une personne ; comment elle se sent chaque jour, si elle fait face, son niveau actuel de douleur et tout effet secondaire du ou des traitements prescrits/recommandés.

Il est également important d'être réaliste quant aux attentes de tout traitement. Bien que la plupart des gens aimeraient éliminer complètement leur douleur, réduire la douleur à un niveau gérable pour permettre à une personne de (re)commencer des activités qui lui permettront de mener une vie épanouie est peut-être un objectif plus réalisable pour de nombreux patients.

La douleur chronique peut être difficile à comprendre et à gérer au quotidien. La trousse à outils CHANGE PAIN fournit des conseils pratiques et des compétences en matière d'autogestion.

Attention : Les informations présentées sur ce site ne remplacent pas une consultation avec un professionnel de la santé. Seul un professionnel de la santé peut décider des procédures de diagnostic et des options de traitement les mieux adaptées à chaque individu.