Nous utilisons des cookies dans le but d’améliorer notre site. Nous utilisons un script PIWIK Analytics pour ces cookies de performance. Pour plus d’information, vous pouvez vous référer à la rubrique Politique de confidentialité et Condition d’utilisation pour savoir comment modifier les paramètres de l'analyse Internet par PIWIK (par exemple, désactiver les cookies / opt-out).

D'accord

;

Comprendre la Douleur

DOULEUR NEUROPATHIQUE D’ORIGINE DIABÉTIQUE

QUE SONT LES DOULEURS NEUROPATHIQUES D’ORIGINE DIABÉTIQUE ? DÉFINITION ET SYMPTÔMES FRÉQUENTS

Éprouvez-vous une douleur de type d’« élancements » ou de « piqûres » au niveau des extrémités (mains ou pieds) ? Souffrez-vous également de diabète ? Il arrive souvent que les patients diabétiques présentent des lésions nerveuses localisées susceptibles de provoquer une douleur de longue durée ou chronique. De telles douleurs sont appelées douleurs neuropathiques d’origine diabétique, ou parfois neuropathies diabétiques périphériques. Les médecins peuvent éprouver des difficultés à diagnostiquer ces neuropathies diabétiques périphériques, veillez donc à informer votre médecin que vous êtes diabétique et que vous présentez actuellement une douleur chronique au niveau des mains ou des pieds.

QUE SONT LES DOULEURS NEUROPATHIQUES D’ORIGINE DIABÉTIQUE ?

Les douleurs neuropathiques d’origine diabétique, parfois encore appelées polyneuropathie diabétique, sont une complication du diabète, une maladie au cours de laquelle les patients présentent des taux élevés de sucre dans le sang (hyperglycémie) pendant une longue période de temps. Cette hyperglycémie peut endommager différents organes, y compris les nerfs.

QUELLE EST LA CAUSE DES DOULEURS NEUROPATHIQUES D’ORIGINE DIABÉTIQUE ?

Ces douleurs survient lorsque des nerfs sont endommagés à cause du diabète. Les nerfs endommagés ne sont plus capables de transmettre correctement les signaux de la peau vers le cerveau et, par conséquent, les signaux deviennent exagérés, provoquant une douleur chronique pouvant persister pendant des mois voire des années.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES TYPIQUES DES DOULEURS NEUROPATHIQUES D’ORIGINE DIABÉTIQUE ?

Bien que les douleurs neuropathiques d’origine diabétique puisse affecter toutes les parties du corps, elles sont le plus souvent localisées au niveau des extrémités, comme les mains et les pieds. Cette douleur chronique peut être décrite comme une douleur de type d’« élancements » ou de « piqûres ». Certains patients peuvent également éprouver des « démangeaisons » ou un « engourdissement ».

QUE POUVEZ-VOUS FAIRE ?

 

La précocité de la prise en charge de ces douleurs peut influencer favorablement l'efficacité. C'est pourquoi il est important d'agir. ressentez-vous des symptômes que vous décririez comme une douleur à type d’« élancements » ou « piqûres » ?

Si vous êtes diabétique et pensez que vous pourriez souffrir de douleurs neuropathiques d’origine diabétique, nous vous conseillons de compléter le « questionnaire sur ma douleur » et de consulter votre médecin dès que vous le pouvez. Veillez à informer votre médecin que vous êtes diabétique et que vous ressentez à présent une douleur chronique.

En outre, le Journal de bord de la douleur peut être utilisé pour aider à documenter et à suivre l'état de la douleur d'une personne ; comment elle se sent chaque jour, si elle fait face, son niveau actuel de douleur et tout effet secondaire du ou des traitements prescrits/recommandés.

Il est également important d'être réaliste quant aux attentes de tout traitement. Bien que la plupart des gens aimeraient éliminer complètement leur douleur, réduire la douleur à un niveau gérable pour permettre à une personne de (re)commencer des activités qui lui permettront de mener une vie épanouie est peut-être un objectif plus réalisable pour de nombreux patients.

La douleur chronique peut être difficile à comprendre et à gérer au quotidien. La trousse à outils CHANGE PAIN fournit des conseils pratiques et des compétences en matière d'autogestion.

 

Attention : Les informations présentées sur ce site ne remplacent pas une consultation avec un professionnel de la santé. Seul un professionnel de la santé peut décider des procédures de diagnostic et des options de traitement les mieux adaptées à chaque individu.